Dans quels cas la GMAO est-elle utilisée ?


La technologie, et l’utilisation de tous les matériels y afférents deviennent incontournables dans notre monde actuel, et la GMAO en fait partie. Abréviation de la Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur, il s’agit d’une technique de gestion des données et des opérations de maintenance avec un outil informatique. La GMAO est un modèle informatique qui constitue un outil de gestion, en tant que tableaux de maintenance. Pour ce faire, il suffit d’une gestion à partir d’un logiciel de tableur Excel, Openoffice.org Calc ou Lotus Spreadsheet. Plus qu’un logiciel, c’est un progiciel spécialisé, inventé pour résoudre les problématiques de management de la maintenance, particulièrement pour les côtés stratégiques, financiers et opérationnels. Par conséquent, elle est exploitée dans plusieurs secteurs, entre autres le commerce, incluant, les achats et le stockage. Les fonctions les plus adaptées pour les progiciels GMAO sont nombreuses, comme le fait de gérer les équipements, d’en faire les inventaires et de les localiser. Bref, elle sert à gérer les informations destinées à chaque équipement, que ce soit dans le domaine de la production, dans le secteur tertiaire, dans le transport, dans la nouvelle technologie, ou dans les équipements innovants. Elle est utilisée dans la gestion de la maintenance corrective en adoptant l’ordre de travaux, le bon de travaux et l’ordre de maintenance. Pour la gestion préventive, que ce soit systématique, conditionnelle ou prévisionnelle, elle requiert le management des requêtes d’intervention pour que toutes les anomalies soient considérées. Dans le domaine de la sécurité, elle permet de gérer les installations pour tous les travaux de maintenance, pour ne citer que la consignation et la déconsignation, ainsi que la centralisation et le verrouillage optimal d’une installation. Pour la gestion des stocks, tous les mouvements sont suivis par le progiciel, la quantité de l’approvisionnement, l’analyse, le pick-list et le catalogue fournisseurs. Dans ce contexte, le logiciel intervient dans la gestion des achats et des services, en sous-traitance ou en forfait pour le cycle entier, depuis la demande d’achat en passant par la commande, jusqu’à la facturation.

Une GMAO sera-t-elle utile ?

Les fonctionnalités diverses de la GMAO la singularisent des autres logiciels. Elle est indispensable pour la gestion de maintenance curative, tout comme elle peut servir à planifier la maintenance préventive. Pour le suivi des stocks et la gestion des achats des matières premières, des pièces et autres consommables, le logiciel entre aussi en lice. D’un autre côté, la gestion de la QHSE requiert aussi l’adoption de cet outil innovant pour le suivi de la conformité des équipements. La mise aux normes des matériels de travail et de sécurité est gérée par le logiciel. Du côté de la gestion des ressources humaines, elle permet de gérer le mouvement du personnel, entre autres, la disponibilité, les habilitations et les formations, bref, la gestion complète en RH. En plus, elle permet d’établir le planning du personnel, les activités, les postes, la prévision d’attribution pour chaque employé, et le pointage des horaires. Autrement, les financiers peuvent utiliser l’outil pour l’analyse des coûts et le suivi des budgets, ainsi que pour une bonne application des états préétablis. A ce titre, la main-d’œuvre, les stocks, l’achat, l’immobilisation de matériels, l’établissement des budgets, le suivi régulier et les vérifications des écarts relèvent de la fonction de la GMAO. Quant à l’équipe technique, le principal intérêt de l’utilisation de la GMAO réside dans le fait qu’elle est apte à générer des rapports, tout comme elle assure la traçabilité de la maintenance. Dans tous les cas, des indicateurs clés de performance ou KPI sont mentionnés sur le tableau de bord du manager, à partir des requêtes de base de données. Ces indices sont traduits par des statistiques, voire même des alertes. Par ailleurs, la gestion des normes, le management de l’inspection, les codes-barres, les terminaux mobiles et les outils de surveillances font partie de ses fonctionnalités.

La GMAO pour les particuliers et les professionnels

Les logiciels de GMAO font preuve de plusieurs fonctionnalités de management connexe par rapport à la maintenance. De ce fait, il existe la GMAO SAV, adaptée spécialement pour les services après-vente ; et la gestion GMAO QHSE qui sert à manager les tableaux de bord de la qualité, l’hygiène et la sécurité. Cet outil également servir pour la gestion des achats et des stocks de magasin. Particuliers et professionnels, petits commerçants et gros industriels exploitent ce logiciel pour les assister dans leurs taches. Une amélioration a été même mise en place, et il est devenu un outil de suivi des réglementations, notamment l’ATEX dans l’industrie, le contrôle technique des véhicules, ou la matériovigilance dans les établissements hospitaliers. Il en est de même pour le management des processus métier, afférents aux équipements, tels que le suivi des consommations dans les transports, et la gestion des structures dans les bâtiments. De ce fait, les développeurs transforment peu à peu ce logiciel en outils incontournables dans la gestion quotidienne. Il tend à devenir une application surpassant sa vocation d’être au service de la maintenance. Dans les entreprises, la GMAO a aussi intégré le système d’information, notamment dans le cas où un logiciel adéquat n’est pas disponible au sein de la société. Elle se décline alors en GED ou gestion électronique de documents pour permettre aux utilisateurs d’avoir accès aux archives de plans ou de documents techniques. Elle peut aussi se présenter comme un outil de management de patrimoine dans le secteur immobilier. Par ailleurs, les bases de données de ce progiciel peuvent être consolidées avec celles d’un autre logiciel, surtout pour la gestion financière, de stocks et d’achats. La GMAO a pour avantage d’être un système de gestion à temps réel. Elle autorise une génération automatique d’interventions si les capteurs ont détecté des événements exceptionnels. Il s’agit en quelque sorte d’une solution managériale visant à améliorer l’environnement de travail, contenant des processus de gestion des outils. Ces derniers sont orientés sur des actifs primordiaux incluant les postes de travail, les équipements techniques, ainsi que les installations informatiques. Grâce à ce logiciel, les entreprises peuvent effectuer des activités harmonieuses, avec une gestion bien agencée. La production et l’exploitation sont les sources de données fiables, pour permettre à tous de maîtriser un management général et financier efficace. Les indicateurs servent à faciliter les prises de décisions dans tous les cas, pour ne citer que le renouvellement du parc informatique ou de l’ensemble des véhicules. Ce logiciel garantit, outre la gestion optimale, une réduction des coûts, et l’amélioration de la fiabilité de la gestion des stocks. Ainsi, il permet d’optimiser le mode d’achat, et la planification de chaque étape. En même temps, les entreprises ont plus de contrôles sur l’activité des prestataires et de la sous-traitance. De plus, la traçabilité des équipements est aisée. Bref, tous les secteurs professionnels sont concernés par la GMAO, l’industrie, la production, l’énergie, le transport, le monde médical, l’immobilier, les travaux publics, les collectivités locales, et la télécommunication.